Ecole docorale PHAST - Physique et Astrophysuqye de Lyon Retour à l'université de Lyon

  • english version

ED52 > Rub3 > Cours 2010


Conférence du prix Nobel de Physique Claude Cohen-Tannoudji

Responsables


Objectifs

Invité par la Fédération de Physique André-Marie Ampère et l'école doctorale PHAST

Contenu

Des progrès spectaculaires ont été réalisés au cours des dernières décennies dans le contrôle et la manipulation des systèmes atomiques. On sait refroidir les atomes à des températures très basses, de l'ordre de quelques 10-9 K, les piéger dans des potentiels très variés en particulier dans des réseaux spatialement périodiques de puits de potentiel lumineux. On sait contrôler leurs interactions mutuelles, en grandeur et en signe, au moyen de"résonances de Feshbach". Les atomes ultrafroids apparaissent ainsi comme un moyen de réaliser des modèles simples de situations plus complexes apparaissant dans d'autres domaines de la physique et permettant d'obtenir une compréhension plus approfondie de ces situations. Quelques exemples de « simulations quantiques » seront présentés pour illustrer le dialogue fructueux qui s'établit entre la physique atomique et d'autres domaines comme la physique statistique, la physique de la matière condensée, la physique nucléaire.

Calendrier

 
Amphithéâtre Culturel Astrée, Bâtiment Astrée, La DOUA


Informations complémentaires

Vendredi 28 mai 2010 à 14h
Campus de la Doua
Institut de Physique Nucléaire
Bât. Paul Dirac
Salle 27 RdC

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours